Maître Funakoshi Logo Karate-Do Le Dojo-kun
Positifs Constructifs Négatifs Remerciements Comiques!!!

Echanges entres pratiquants (ou non pratiquants)

Depuis quelques années de nombreux pratiquants me contactent pour obtenir un avis sur leurs interrogations concernant les Arts Martiaux et plus particulièrement sur le Karate et les nombreuses facettes que cette discipline possède.
J’ai tenté, en mon âme et conscience, de répondre au mieux avec les expériences et mon passé de Budoka.

Je demande à ceux qui reconnaîtront nos échanges de me pardonner de les afficher ici. Chaque question est une mine d’or à laquelle il m’est souvent difficile de répondre. Je pense qu’elles (les questions) sont légitimes et que nous nous les sommes toutes posées à un tournant de notre pratique. Cela apportera peut-être un peu d’eau au moulin de chacun.

Je n’afficherai pas la totalité de mes échanges avec les internautes, il me faudrait plusieurs pages et ce n’est pas le but. Vous trouverez des avis positifs et négatifs, constructifs ou pas... Les échanges sont affichés ici dans leurs formes initiales car certains d’entre eux me sont parvenus en français via un traducteur.

Haut de page
Messages Positifs
Messages Ma réponse

Objet: perfectionnement des techniques

Bonjour Maître,
Nous avons vous et moi pratiquement le même âge et peut être le même parcours sauf pour le Japon et l'art du Kobudo.
Une question me trotte dans la tête depuis fort longtemps, je n'ai pu trouver la réponse nulle part : combien de répétitions faudrait-il faire d'une technique (exemple tsuki ou mae geri) pour que cette technique devienne imparable et réellement efficace, 100 milles fois, ou plus ?
Je suis Shodan, et j'ai refusé de passer des grades à cause de la multitudes de katas imposés, je ne suis pas d'accord, moi je considère qu'il faut connaître en plus de 5 heian, Tekki Shodan, Bassai dai et kanku dai. Pourquoi connaître tous les autres et passer son temps à faire du théâtralisme sans connaître le Bunkaï.
Je suis en Algérie, Médecin, j'aimerais m'essayer au Uechi Ryu ou Goju ryu à Okinawa, que me conseiller vous? J'aimerais aussi vous rendre visite lors d'un de mes passages en France.
Cordiales salutations

Bonjour, tout d’abord merci d’avoir pris le temps de visiter mon site.
Votre question n’a vraisemblablement pas de réponse idéale et objective. L’efficacité d’une technique ne peut pas se résumer a une simple répétition de la dite technique. Certes, l’affinement de celle-ci va passer par le rabâchage mais une multitude de facteurs interviennent pour obtenir « le Must ». Dans un combat réel il y a 3 rapports essentiels : 60% de mental, 30% de techniques et 10 % de chance. Il faut donc focaliser sur son mental afin de réduire au maximum les effets négatifs du stress en cas d’agression. S’entraîner, s’entraîner et encore s’entraîner avec ses partenaires, ou seul, est la seule solution. Ne pas s’entraîner à 1m50 de son partenaire, comme cela est trop souvent fait aujourd’hui, mais pratiquement poings contre poings. A ce niveau, la concentration est maximum et la réactivité immédiate (à moyen terme). Il faut sentir le « danger » au fond de ses tripes, autrement nous sommes dans une joute sportive sans risque sérieux. Attention cependant, le partenaire est un « outil » (je n’aime pas ce terme car trop matériel et pas assez humain) qu’il faut maîtriser avec douceur, avec contrôle absolu, car c’est grâce à lui que la réaction et la technique va s’améliorer. Pendant l’entraînement il faut toujours être sincère avec soi et avec les autres, il n’y a aucun conflit, aucune honte, aucune gloire à retirer de se sentir meilleur que notre partenaire car maintenant c’est nous mais demain ce sera lui et là seulement la leçon sera positive...
Les Kata, c’est vrai qu’il y en a beaucoup et chacun possède ses propres difficultés. Les Kata imposés aujourd’hui pour arriver au 5ème Dan sont assez minimalistes puisque seuls deux (sur cinq) choisis par le candidat sont nécessaire pour chaque grade, ce qui en fait 10 sur les 33 du Shotokan. Vous me parlez des Heian, Tekki, Bassai et Kanku mais si je compte bien je n’en vois donc que 4 : Les 5 Heian (très récents) apparaissent dans le Heian Oyo, les 3 Tekki dans le Naihanchi, les 2 Bassai dans le Passai et les 2 Kanku dans le Kushanku. De nombreuses adaptations de ces Kata sont apparues depuis un siècle et il est vrai que l’on peut se demander ce qu’il reste réellement de martial en eux. Nous sommes avalés par le progressisme et il est pratiquement impossible de s’y soustraire. Il nous reste donc l’interprétation de ces Kata de maintenant et c’est là que doit intervenir notre imagination afin de coller au plus près de l’Embusen et surtout de multiplier « à l’infini » les applications d’une même séquence.
Quant à choisir entre Uechi Ryu ou Goju ryu, il y a peu de différence entre ces deux disciplines mais une très grande avec le Shotokan. La base de ces deux styles est le renforcement du corps. Il doit être capable de résister à des frappes puissantes et riposter de façon expéditive. La vitesse relative du Budoka Shotokan peut être malmenée face à eux.
Si vous avez mon âge vous avez du connaître la dureté des entraînements et la brutalité des affrontements des années 70, donc le combats corps à corps ne doit pas être un frein. J’ai connu ces deux disciplines à Okinawa et durant quelques stages en France, le renforcement reste progressif et surtout le respect de l’autre est au sommet de l’apprentissage.
Autre chose, pratiquer d’autres disciplines en parallèle avec le Karaté est une excellente chose car elles ont toutes quelques techniques différentes pour aborder un même évènement et permettent de se sortir du CARCAN de notre Art préféré.
Bonne continuation
Cordialement
Claude V... (toujours élève et non maître)

Bonjour, Claude V...,
Merci, Merci beaucoup pour cette approche qui est un peu mienne.
Commentaires à l'envers : Oui ,j'ai connu les années 70, dures et si dures que j'en frissonne maintenant, le dernier souvenir (malencontreux) en 1975 quand j'ai marqué mawashi gauche, l'arbitre ayant sifflé, l'adversaire descend quand même sur moi avec tsuki que j'ai perdu une dent !!!!!
Les entraînements étaient pénibles, surtout les postures (Kiba Dachi) avec périnée presque au sol, qu'on nous demandait de garder 15 minutes.
J'ai commencé un programme Ki hon qui résume 15 ans de pratique (niveau 4ème Dan) : 15 techniques seulement à répéter 100 000 fois chacune sur une période de 6 à 9 mois pour l'ensemble.
Je crois enfin qu'il faut privilégier les enchaînements (renzoku) et les répéter inlassablement.
Si vous voulez, je vous enverrais l'emploi du temps, ceci vous inspirera.
Pour moi, le Judo en deuxième pratique permet de comprendre mieux le chemin Ju Jiutsu et donc arts martiaux.
A la prochaine, Monsieur Claude V..., je reste à votre écoute.
Salutations

 

Message Ma réponse

Objet: Question!

Bonjour, je suis un pratiquant d'art Martial depuis le Mali. J'aimerais savoir la sanction qui pourrait être infligée à un élève (disciple) qui n'est pas arrivé au 1er Dan mais qui se donne ce titre partout hors du Dojo! Merci infiniment pour vos efforts

Bonjour,
Ce n'est pas à un pratiquant d'Art Martial d'intervenir pour ce genre de futilité ni même à une personne non pratiquante. En agissant contre lui vous vous rendriez aussi coupable en pensant être « meilleurs ». La vantardise passe ou ne passe pas mais la vie courante est là pour remettre de l'ordre dans la tête des gens. La vantardise est un mensonge qui ne passe pas inaperçu aux yeux des autres. Si la personne poursuit dans cette voie, c'est la solitude qui l'attend à plus ou moins long terme. Laissez faire et observez si vous le souhaitez, vous verrez...
Cordialement

Haut de page
Message Ma réponse

Objet: Bonjour au sujet de Karate Kyohan

Bonjour, Je fais du shotokan et je compte tenir quelques années (60ans), puis me diriger vers autre chose. En fin de compte ce sera un karate okinawaien. Ayant fait quelques recherches pour mon aide-mémoire, je suis tombé sur une vieille édition de Karate Kyohon accessible sur :http://karate.philau.fr/KatasCompares/Stupéfaction !
A l'evidente le karate de Me Funakoshi ne ressemble pas a ce que nous pratiquons en son nom. Je voulais savoir si le karate Kyohan que vous avez dans votre bibliothèque a les photos de 1935 (je l'ai vu en version japonaise a plusieurs milliers de dollars sur ebay). Cela ressemble a du ShitoRyu ... avec une autre dynamique. Sur la page citée on voit des techniques de Shinjibukan qui sont très orientée "hara" est-ce que cela a un rapport avec le MawashiDo de Franck Leger ?
Votre site est très intéressant j'y reviendrai...
Cordialement
Philippe

Bonsoir,
Pour ce qui concerne le « Karate-do kyohan » que je possède c’est un fac-similé de la version de juillet 1935 et donc toutes les photos sont identiques à l’original et les textes ont été traduits avec le plus grand soin afin de nous offrir « une version originale re-mastérisée ».

Je suis ravi de constater que quelques personnes, dont vous faites certainement partie, se sentent un peu flouées par le Karate proposé dans la plupart des Dojo actuels. Ce karate, sous une connotation de modernisme, a perdu toute sa noblesse et son véritable sens, l’Art Martial. L’esthétisme remplace inexorablement l’efficacité et peu de personnes en ont malheureusement conscience et foncent sur les nouvelles formes à appellation « Karate ».
Est-ce que le Karate proposé par Maître Funakoshi est du Shito-ryu, du Goju-ryu, de l’Uechi-ryu, du Shorin-ryu ou tout autre Art okinawaïen, c’est très difficile à déterminer. Pour avoir fait le voyage à Okinawa et pratiqué auprès de quelques Grands Maîtres locaux, je peux affirmer cependant que le Karate-do de l’archipel est totalement différent de chez nous. Tous les styles d’Okinawa sont des styles durs, où le renforcement physique est la base de l’entraînement. Là-bas, pas de fioritures, tout est basé sur l’efficacité pure et surtout « ORIGINEL ». Les différents styles de Karate-do d’Okinawa ont tous pour origine la Chine et les Anciens y ont séjourné, à un moment de leur vie, afin de parfaire leur propre conception du combat réel. Les petites différences existantes entre tel ou tel style sont dans la forme, non dans le fond.
Le Mawashido de Franck Léger est très intéressant et ses recherches personnelles sont pertinentes mais la base de sa pratique reste le Karate Shotokan de Gichin Funakoshi.

Pour la petite histoire, Gichin Funakoshi était okinawaïen (né à Shuri) et je pense qu’il l’est resté, de cœur, jusqu’à sa mort en 1957. Okinawa, avant d’être japonaise était chinoise et, lors de mon séjour sur l’île, j’ai bien ressenti que les insulaires n’étaient surtout pas japonais. Le Japon et la Chine n’ont jamais été de bons amis et, cela n’engage que moi, je vois mal un « asservi » divulguer les secrets, jalousement gardés, de son pays. D’autre part, à Okinawa, le Shotokan ne semble pas très populaire et donc non enseigné. Gichin Funakoshi était un érudit et un excellent pratiquant mais jamais il n’aurait eut la permission de ses pairs d’enseigner l’Okinawa-te aux « envahisseurs ». Le karate Shotokan est donc japonais. Ceci peut expliquer la grande dissimilitude entre Katate d’Okinawa et le notre venu du Japon.
Quant aux techniques orientées « Hara », nul Karate avec la suffixe « Do » ne saurait exister sans lui. Le Karate-do, j’insiste fortement sur le « Do », est une des innombrables extensions du « Hara ». Le « Hara » n’est pas que la représentation occidentale du ventre, c’est un tout qui englobe l’Être et l’Univers. Tout provient du « Hara » : la puissance, la vitesse, l’imprévisibilité, l’imagination, … en trois mots : l’artiste martial. Mais le « Hara » guide également le musicien, le peintre, le sculpteur aussi bien que le cérémonial du thé, de l’Ikebana ou le théâtre No. A ce sujet, je ne saurais trop vous conseiller « HARA : Centre vital de l'homme » de Karlfried Graf Dürckheim.
Dans votre message, vous me dites souhaiter vous diriger vers une autre forme de Karate, celle d’Okinawa. Je vous souhaite de trouver un club qui le pratique. Le Goju-ryu et l’Uechi-ryu sont représentés en France mais il n’existe que très peu de structure qui les enseignent façon Okinawa.
Bonne continuation et surtout poursuivez vos recherches.
Sportivement,
Claude

Message Ma réponse

Objet: pratique du katori

bonsoir,
je suis tombé sur votre site par hasard en cherchant une info sur le site du comité de l'eure.
j'ai lu dans votre biographie que vous aviez commencé a pratiqué le katori shinto ryu; à ma connaissance il n'y a qu'un club enseignant cette discipline dans l'eure et il est sur bernay...les autres clubs étant en région rouennaise ou bien sur paris.
Avec qui pratiquez-vous?
Au cas ou vous iriez à la compétition du 15janvier à Saint-Marcel on pourra en discuter plus longuement.
Je suis 4èmè dan de karate shito ryu,2 ème dan de katori et 2 ème dan d'aikibudo.
cordialement,
guillaume b.

Bonsoir,
Effectivement, les clubs de Katori-shinto-ryu sont peu nombreux dans notre région.
Je le pratiquais à St Leger du Bourg-Denis sous la tutelle de jean Heintz et Jocelyne Jaillot.
Saint Marcel fait parti des endroits où je poursuis mon apprentissage mais je me cantonne au Karate-do, qui est enseigné là-bas, ceci afin de ne pas prendre de « mauvais automatismes ».
Je ne serais donc pas présent à cette compétition du 15 janvier. Si vous êtes dans la région nous aurons certainement l’occasion de nous rencontrer lors de stages de disciplines diverses dont je suis friand.
Vous me reconnaîtrez certainement comme quelques pratiquants que j’ai pu croiser et même partager de nombreux entraînements.

Je vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d’année.
Sportivement,
Claude

Haut de page
Messages Ma réponse

Objet: Utiliser vos images et gifs sur youtube

Bonjour sensei.
Vous m'aviez déjà autorisé à utiliser sur mon groupe facebook "votre guide en shotokan" les images et Gifs de votre site et je vous en suis très reconnaissant.
Je vous adresse la même demande mais cette fois dans le cadre d'un projet d'une chaîne youtube dédiée aux aspects théoriques (les principes et les noms des techniques) que j'ai déjà traduits en langue arabe. Cette chaîne sera purement en arabe pour relater oralement tout ce que j'ai traduit (400 pages traduites sur les principes du karaté).
Comme je vais travailler sur le logiciel OBS Studio, il me faut des images et gifs pour servir de support à l'oral.
Avec mon profond respect et toute ma reconnaissance.

Bonjour, je me souviens de vous mais il y a bien longtemps que vous m'aviez contacté pour à peu près la même chose. J'ai visité votre site quelque fois et créé un lien vers lui sur ma page partenaires. Je vous ai déjà donné l'autorisation une fois et c'est avec plaisir que je le fais aujourd'hui pour la création de votre chaîne Youtube.
Si je me souviens bien, à l'époque vous étiez ceinture marron. Vous avez du bien évolué depuis ces années ?
Merci encore pour l'intérêt que vous portez à mon site.
Bien cordialement
Claude V...

Merci infiniment pour votre accord sensei !
Dès que la chaîne sera prête je vous enverrai immédiatement le lien. Je citerai à chaque fois la source des supports visuels par des liens sous la vidéo et oralement durant la vidéo. J'ai eu également l'accord de sensei Johnny Gence.
J'ai obtenu la ceinture noire en shotokan en janvier 2017. Je viens de passer en avril dernier le 2ème Dan à distance (en envoyant la vidéo contenant les modules d'examen). Je n'ai pas été admis et je pense que la mauvaise qualité de la vidéo y est pour quelque chose en plus de mon âge (69 ans). J'attends donc l'annonce de la cession de rattrapage en juin et que l'on me dise ce qui a foiré.
De toute façon, j'arrêterai de passer les examens après le 3ème Dan car mon corps ne suivra plus après 73 ans. D'où l'intérêt de rester dans le karaté au moins par la pensée (les aspects théoriques sur youtube et en arabe).
Merci encore infiniment sensei et je me tiens à votre disposition pour toutes fins utiles

Félicitation pour l'entrée dans le monde des ceintures noires. J'ai un ami qui a passé son 5ème Dan à 76 ans en 2019 et il continu de s’entraîner (raisonnablement). La pratique n'a pas d'âge sauf celui que l'on veut bien lui donner.
Bonne continuation
Claude V...

Merci beaucoup sensei V...
J'aimerais bien mais j'ai les ménisques brisés aux deux genoux et le fait d'avoir subi une arthroscopie au genou droit n'a fait qu'empirer les choses. On m'a conseillé de joindre tout cela au dossier mais le karaté c'est le karaté : on peut ou on ne peut pas. Si un agresseur se présente, je ne vais pas lui remettre un certificat médical... Normalement c'est lui qui doit la présenter au juge.
Déjà que je discute avec un excellent sensei comme vous, c'est grâce au karaté et aux horizons qu'il ouvre pour tisser de bonnes relations humaines avec des personnes de qualités.
Que Dieu vous garde sensei.

Message Ma réponse

Objet: félicitations

...pour votre site vraiment très bien fait que je découvre totalement par hasard, en recherchant des données sur un kata shotokan... De fil en aiguille...
Je me suis remis à la pratique intensive du karaté à 51 ans après 10 années d'interruption, pour raisons professionnelles.
J'ai eu pour enseignants, Deth Signavong à Mantes la Jolie, ancien de la Montagne. Puis Daniel Lautier, et maintenant Christian Dizarn, élève direct de Jean-Pierre Tisseire.
Des sites comme le votre contribuent à "donner la pêche"!... Bravo. Yves C.

Bonjour,
Vos remarques sont très encourageantes pour poursuivre, pratiquement au quotidien, les mises à jour des pages techniques, philosophiques et historiques de mon site.
Deth Signavong est très représentatif dans notre secteur du Vexin normand. Aujourd'hui ce sont ses enfants qui ont repris la plupart des dojo où il enseignait.

Je ne peux que vous souhaiter une longue carrière dans ce monde extraordinaire qu'est le Karate. Cela fait pratiquement 40 années que je pratique et je découvre encore des domaines à explorer.
Ma vie en a été transformée, en bien je pense (enfin je l'espère), et c'est ce qui risque de vous arriver si vous persistez sur cette voie. Attention cependant au type de karate enseigné.
Aujourd'hui le karate sportif prend de l'ascendant au détriment du but de toute pratique dite "martiales" : la construction de soi.

Merci d'avoir pris la peine de me contacter et je vous souhaite une excellente année.
Claude

Message Ma réponse

Objet: bonjour

bonjour , monsieur ... avant tout je vous félicite d'avoir partager votre page car je suis un chercheur spirituel , mon nom est yucel d. ... sur facebook vous pourriez trouver mes textes pour avoir plus des idées par à rapport à destinateur ...je voudrais juste vous poser une question ... le TAO TE KING que vous avez publié sur votre page c'est de quelle maison d'édition et qui est le traducteur ? car je voudrais bien l'acheter ...
merci d'avance et cordialement

Bonjour, je possède une très vielle édition qui n'existe plus aujourd'hui mais de nombreux livres traite du sujet avec pertinence. La version que je préfère est une traduction du sinologue français Stanislas Julien : Le Dao De Jing (Tao-tö-king) De la voie et de la Vertu.
Cordialement
Claude

Haut de page
Message Ma réponse

Objet: Nom techique blocage

Bonjour,
Votre site est très bien fait on y retrouve un grand nombre de techniques.
En revanche il y en a une que je ne trouve pas non plus ici.
Je la décrierai comme un morote uchi uke mais avec les mains ouvertes. Le mouvement étant exactement le même.
C'est donc comme un dérivé de haito uke, sans crochetage comme certains le font car la main reste tendu comme un shuto, mais avec renforcement de l'autre main qui est paume contre l'avant bras en partant du coude.

Si vous avez son nom ça serait excellent en attendant que je reprenne mes cours.

Merci.

Bonjour,
Il y a de nombreuses techniques dérivées qu'il serait difficile de nommer, pour nous européens et encore plus de les citer et représenter sur un site. Chaque nom de technique devrait comporter la latéralité, le niveau, le déplacement (avant/arrière/côté), la partie qui frappe (pouce, bras interne/externe/…, genou, pied,…) et éventuellement celle de l’adversaire qui est visée. Autrement dit, le temps de l’annoncer, nous serions déjà passés à autre chose.
Exemple : Hiki-hidari-gyaku-shuto-jodan-age-uke correspondrait à un blocage haut effectué avec le bras gauche, dont la main est ouverte et en reculant la jambe gauche. Il y a de quoi s’y perdre…

La technique que vous me citez est une variante d’un Uchi-ude-uchi, c'est-à-dire une frappe effectuée de l’intérieur vers l’extérieur. Pourquoi une frappe (Uchi) et non une défense (Uke) car le Haito est surtout employé en tant qu’Atémi. Le renforcement (Morote) n’est là que pour assurer une force supplémentaire. Bien sur, une défense de ce type est possible mais peu usité. Avec un peu d’expérience vous verrez que tous les mouvements de défense ont leur pendant en frappe et inversement.
Maintenant est-ce la main, sous sa forme « Haito » qui est concernée ou le tranchant intérieur du bras (Naiwan) qui effectuerait un blocage... Ceci est encore un autre débat.
Cordialement,

Message Ma réponse

Objet: perfectionner mon karate

Je suis ivoirien. J’ai 11 ans j’aime le karate je veux etre entrainner par un maitre comme vous

Bonjour,
Tu as 11 ans et déjà passionné, c'est plutôt bien. Le karaté est une discipline très complète qui, bien utilisé, va te permettre d'être performant, pas dans la bagarre (ce serait un très mauvais usage qui te mènerait... du côté obscur...), mais dans ta vie de tous les jours, depuis l'école jusqu'à ton comportement avec les autres et vis à vis de tes parents.
Je ne sais pas ou tu habites mais, proche de chez toi, il y a certainement un club qui correspond à tes attentes. Pour ma part, j'ai arrêté d'enseigner en juin dernier et je ne peux donc répondre à ton souhait. Le site qui t'as permis de me contacter est très riche en informations techniques, philosophiques et spirituelles. Continue de lire les pages qui le composent et tu y trouveras quelques réponses. D'autre part, m'appeler maître n'est pas très juste pour ceux qui mérite vraiment cette distinction. Je ne suis qu'un élève qui, depuis plus de trente ans, continue à chercher des réponses sur ce qui est essentiel et, quand j'en trouve, tente de les partager avec ceux qui veulent bien m'entendre.

Merci pour ton message sympathique et je te souhaite de trouver ce que tu cherches.
Cordialement,
Claude

Haut de page
Message Ma réponse

Objet: Taikyoku Rokudan

Ce kata a-t-il porté un gilet jaune ?
Pourquoi ne l'avez-vous point référencé dans vos présentations de kata qui eux sont la preuve d'un travail permanent, pertinent et enseignant plutôt qu'en saignant. Merci pour ce fabuleux travail fourni.
Et voilà, toujours plus...
Qui n'a dit : quand les élèves sont prêts le maître arrive
Encore faut-il qu'ils aient à manger et qu'ils disposent d'outils pour œuvrer sur leur terre.

Pourriez-vous proposer ce kata que j'ai appris à mes débuts en 1968 et qui ma foi m'a combien aidé à comprendre la stabilité et l'ancrage du kibadachi.
Il se fait que je ne pratique plus alors que j'ai longuement pratiqué puis enseigné et les taikyoku ont toujours été pour moi un plongeon dans les bases et la sensation des appuis et de leurs déplacements combiné avec le blocage suivi d'attaques. Peut-être préfère t-on l'esquive donc on laisse tomber les bases mais le sen no sen garde ses avantages lorsqu'on pratique sainement non !
Si maître kasé appréciait particulièrement le jodan age uke et maître Kanazawa le gedan barai chacun d'entre nous chemine quel que soit l'état de notre dos et endosse et s'approprie plus telle technique en partageant avec d'autres mais je reste intimement persuadé que le retour permanent au souffle des bases revitalise.
Alors pourriez-vous nous faire roucouler pour rokudan ?

Il se fait qu'une de mes filles démarre en karaté à 25 ans et que je me fais une joie de lui communiquer des supports car elle habite loin.
Son club ne fait que passer sur shodan pour enchainer direct sur les heian et je lui ai proposé de cheminer avec les taikyoku et sur le coup il me manque chez vous la sixième roue de la charrette.
Auriez-vous l'amabilité de l'aider à évoluer ?
J'ai une photo de sensei kasé à Gend lors d'un stage où il est en position d'attente et qu'il re garde un rayon de soleil et cela ne fait pas froid dans le dos car s'il est parti il a ancré tant de chaleur en nous. Il me faudrait vous la scanner ce sera fait ultérieurement.
Bien à vous
Paul B.

Je ne possède plus la réponse de cet échange avec Paul P. mais le Kata Taikyoku Rokudan fait depuis parti de ceux de la série des Kata préparatires : Kata Taikyoku Rokudan

Messages Ma réponse

Objet: Prise de contact

Bonjour
Je suis pratiquant de Karaté Shotokan. Ceinture noire 1er DAN.
J'aimerais être correspondant pour pouvoir vulgariser l'art à travers votre page.
Osu!!!

Bonjour,
Tout d'abord merci d'avoir consulter mon site.
Qu'attendez-vous exactement de moi ou des pages du site pour cette vulgarisation?
Cordialement,

Bonjour
Merci de m'avoir répondu en un temps record. Cependant, je voudrais à travers la page faire valoir l'importance du Karaté dans ma ville et si possible dans le pays entier.
Osu!!!

Bonsoir,
Quelle perspective !!!! Sous quelle forme envisagez-vous d'effectuer cette tâche importante?
Mon site, sans prétention, possède des informations sous différents domaines : historique, philosophique, juridique et évidement de nombreuses pages traitent des techniques et de ma vision d'une pratique sincère.

Comment puis-je vous aider dans vos démarches?
Au fait, de quel pays êtes-vous et de quelle ville parlez-vous?
Cordialement

Je suis Tchadien vivant a Douala ( Cameroun ) en Afrique central.
Cependant les documents traitant l'aspect des arts martiaux sont une denrée rare.
En effet, pour mon développement personnel du secteur philosophique , je voudrais bien être guider car ce côté reste un mystère cache pour nombre des pratiquants Africain.
En outre, avoir des documents en pdf à partir de votre page me permettra de mieux vulgariser le Karaté autour de moi. Domo!!!

Votre français est surprenant, vous êtes visiblement bien versé dans cette langue et cela m'arrange car écrire en anglais me serait difficile.
Possédez-vous un site ou un blog pour déposer les informations que je pourrais vous soumettre?

Votre remarque m'as fait sourire...
Merci quand même. Car, je ne suis qu'un néophyte dans la langue de Moliere.
Ben bon, revenons à ce qui nous intéressent; je ne possède pas un blog présentement. Mais je vais créer cela dans un bref délais. Ne soyez surtout pas déçu par ce que c'est l'Afrique, l'accès à l'internet es difficile.

Bonjour Sensei...
Je suis vraiment navré de ne pas pu vous faire signe. En effet ce silence ne dépendait pas de moi , car certain zone reculer en Afrique ne sont pas encore couvert par le réseau. Cependant, je voudrais vous faire part de mon réel attachement pour recevoir les documents, dont vous n'attendez que mon blog à créer. Comme convenu, je suis en ville et je ne tarderai de le faire.
Vivement que le contact y reste!!!

Bonsoir,
Sensei est un bien grand nom pour un simple élève éternel.

Vous parlez de recevoir des documents mais mon site n'est pas protégé contre la copie d'écran. Si vous avez besoin de récupérer les informations contenues dans une page, une simple sélection puis copie dans un document word ou open-office permet de générer un pdf de bonne qualité. Ceci pour vous signaler que j’accepte l'utilisation du contenu de mon site pour divulguer le Karate dans votre ville ou pays.
Tout ce que je vous demande c'est d'indiquer la source de vos données : "http://www.karate-tourny27.fr/"
Cordialement,
Claude V...

Haut de page
Messages Ma réponse

Objet: remerciements

Bonjour à vous,
je ne sais pas si je dois dire "senseï" ou pas du coup vu votre formidable parcours dans la discipline et cette humilité qui semble vous habitez profondément et reste il me semble l'avoir compris ainsi en tout cas, une compagne essentielle dans votre approche des arts martiaux et du karaté.
J'ai parcouru votre site par hasard pour tout dire, je cherchais des infos sur le kata "tekki shodan" et en lisant votre résumé sur ce kata (formidablement intéressant et instructif) j'ai fait un modeste tour ensuite sur le site (que je continuerai à explorer dans les semaines et mois qui suivent, merci pour ça).
Je me présente rapidement, je me prénomme Mohamed et j'ai 45 ans depuis peu. J'ai un parcours chaotique dans les arts martiaux car j'ai débuté le karaté jeune vers 15 ans, puis j'ai (bêtement) arrêté, enfin du moins pour moi l'attrait de la compétition ne m'amusait et ne m'intéressait guère, ça ressemblait surtout à une guerre d'ego plus qu'à une réelle confrontation même si elle est aussi habitée par d'excellents pratiquants. Mais bon, j'ai stoppé puis fait autre chose, de la boxe anglaise, du judo et du jujitsu ensuite pour finalement revenir à mon premier amour, le karaté-do. J'avais pour but de passer (enfin) mon premier dan et finalement mon club situé à Marseille et géré par un professeur (formidable et expérimenté) qui étant devenu arbitre mondial a fini par aller plus vers cet attrait compétition plutôt que vers l'essentiel, le kumité, les ippon kumité, les katas, etc...Resultat j'ai fait le sparring pendant prés de 5 ans pour au final toujours resté avec ma ceinture marron.
J'ai fini par réaliser que la situation ne changerait jamais et j'ai donc commis le crime de less majesté, abandonner mon dojo (un crève coeur, mais pour ma progression c'était inévitable...) pour rejoindre le sporting karaté club de Marseille, dirigé par Didier Lupo. Autant dire que j'ai commencé la bas il y a moins de deux mois et j'ai la sensation d'avoir fait plus de karaté en deux mois que durant ces 5 dernières années dans mon ancien dojo. Je me dit que mieux vaut tard que jamais et bien que je me suis donc fixé cet objectif de passer ma ceinture noire, le fait d'être là, de redevenir un débutant, apprendre à nouveau ces bases qui sont essentielles est un plaisir non dissimulé ! Je me sens comme un poisson dans l'eau (malgré le fait d'intégrer un nouveau dojo et les vicissitudes que ça implique aussi et ceci du coup explique cela, me voilà sur le net à la pêche aux infos pour comprendre à mon humble mesure et au mieux, le karaté, afin de progresser et au moins atteindre ce premier palier. Pratiquer en tout cas est redevenu un plaisir et en me promenant sur votre site j'ai vu à quel point le karaté est un formidable vecteur pour tout, il ne m'avait jamais vraiment quitté et même si je suis un de ses plus chaotiques pratiquants, il me rend bien la chose et je tenais à partager humblement cette experience avec vous en me permettant ce mail.

Merci à vous pour ce site et je ne sais pas si mon mail sera lu, mais quoi qu'il en soit, je tenais à vous écrire pour vous remercier de partager cette expérience qui est là vôtre grâce à internet ! En vous souhaitant une longue et enrichissante pratique pour poursuivre votre chemin déjà bien rempli, bien cordialement. Ouss !
M.

Bonjour,
En tout premier lieu merci d'avoir pris un peu de temps pour naviguer sur mon site et surtout pour ce message encourageant. Votre parcours n'est pas si atypique que cela. Nombreux sont ceux qui cessent le Karate au moment de l'adolescence pour plein de raison qui leurs sont propres : études, premiers émois, déménagements,... Ce que j'ai pu remarquer, dans ma carrière de pratiquant et d'enseignant, c'est que passer deux à trois ans dans un Dojo laisse des traces indélébiles et ils sont nombreux à rejoindre les salles d'entraînement plusieurs années après. Vous me parlez beaucoup de cours dirigés vers la compétition et c'est malheureusement le fléau qui détruira notre Karate-do. Aujourd'hui, et encore plus demain avec l'entrée aux J.O, la fédération pousse les enseignants dans le seul but de remporter des médailles en oubliant l'essentiel : l'être humain et son développement personnel, impossible à réaliser dans ce contexte. Je ne vais pas dénigrer le principe de ces confrontations sur Tatami car elles ont leurs utilités mais ce n'est certainement pas une fin en soi.
Votre démarche de changer de club non approprié à votre vision de la discipline est une très bonne chose que peu de pratiquant font. Avec Didier Lupo, vous êtes entre de bonnes mains, c'est un très bon pédagogue qui a soif de faire passer les vrais valeurs du Karate. Continuez dans cette voie, passez votre 1er Dan, étudiez, testez ce que vous lisez ou apprenez en cours avec le respect de ceux qui vous font l'honneur de travailler avec vous.
Ne perdez jamais de vue que le Karate n'est que de la physique appliquée qui doit être adaptée à chaque individu. Autre chose, nous pouvons tous être le Sensei de quelqu'un mais en ce qui me concerne je serais toujours un élève à la recherche du meilleur. Bonne continuation à vous et merci encore.

Cordialement,Claude V...

Bonjour à vous,
mille mercis avant tout pour votre message que j'ai lu et relu attentivement. Ce que vous dites est frappé du sceau de la vérité.
En effet, je suis tout à fait d'accord que l'aspect "compétition" est intéressant d'un côté. Après tout le "kumité" fait partie du karaté. Mais quand mon prof est devenu arbitre mondial. J'ai prié (odieusement) dans mon coin pour que le karaté ne soit jamais olympique.
Malgré les champions extraordinaires qui pratiquent cette discipline. J'ai moi même eu la chance de faire un stage avec l'incroyable Raphael Aghaiev...C'était réellement intéressant etc...mais on est clairement pas dans le "DO", dans la voie...On travaille des techniques, on ajuste et comme vous l'avez bien dit aussi on applique cette fameuse physique appliquée pour maîtriser des assauts, des enchaînements etc...Mais on est pas dans le "Do", reste que l'expérience a vraiment été géniale et c'est un grand champion.
Dans tous les cas, j'ai prié pour que le karaté n'est pas cette chance d'être olympique. Hélas l'histoire a choisi et on le verra donc confronté au judo en 2020. Depuis que j'ai rejoint le SKM de D.Luppo on est dans ce que vous soulevez. Hier par exemple, juste avant le cours des "grands" j'ai été particulièrement touché par ce qu'il a dit "aux jeunes"..."il y a compétition dimanche après-midi, mais ceux qui ne veulent pas la faire, c'est pas grave"...Que c'est bon d'entendre un enseignant dire des choses comme ça. N'insuffler aucune pression à des jeunes qui n'ont peut-être pas envie pour plein de raisons, de se retrouver devant un autre gamin comme eux, qu'ils ne connaisse pas, avec un casque sur la tête, un plastron, etc...

Je m'étale, je m'en excuse, en tout cas merci à vous pour vos mots et votre site. Je ne sais pas ou se trouve votre dojo, j'ai pas repéré l'info sur le site.
Mais si je venais à passer dans les parages je ne manquerai pas de venir vous saluez et vous remerciez de vive voix pour la pierre que vous posez sur l'édifice de cet art martial...Je serais fier et heureux si moi même à mon tour, le karaté me permettait cet honneur et cette joie de pouvoir le partager.
Bien à vous.
M.

Haut de page
Messages Ma réponse

Objet: Développement de soi

Bonjour,
Je me suis mis à la pratique de Buddhako très tardivement et par un pur hasard en emmenant ma fille à une séance de découverte. Comme aucun adulte n'était présent, je me suis proposé pour faire le mannequin ;
J'ai réussi à évacuer des choses que je n'avais pas réussi à évacuer durant 30 ans ...
Je suis tombé sur votre site qui parle de développement personnel mais à part la bibliothèque je n'ai rien trouvé.
Je trouve cela dommage ... peut être cela donnera t'il l'idée à d'autres personnes souffrant de traumas de trouver la voie dans les arts martiaux.
Merci en tout cas pour ce site
Bonne journée
Eric

Bonjour, J’ai longuement hésité avant de vous répondre mais comme vous avez fait l’effort de m’envoyer un commentaire via mon site, je me devais de le faire.

Ce n’est pas en survolant la page de mon profil, ou vous avez glané par hasard le terme de « développement personnel », ni la lecture de quelques citations ou celle, un peu plus approfondie, de ma bibliothèque personnelle que vous pouviez vous accorder le droit de mettre mon site « au rebut ». C’est cela qui est vraiment dommage. Il comporte plus de 200 pages d’Histoire, de Philosophie, d’Ethique, de Techniques. Certes, il n’est ni parfait ni exhaustif mais il traite du Karate-do, Art Martial séculaire, sous ses nombreuses facettes et non de traumatismes psychologiques. Maintenant pour ce qui est de « développement personnel », je fournis de nombreuses clés au fil de mes écrits qui seront reconnues par les pratiquants assidus et sincères.

Je reçois régulièrement des avis de personnes qui prennent la peine de consulter réellement mon site et leurs remarques, qu’elles soient favorables ou non, sont toujours constructives et je tente de tenir compte de leurs doléances. Mais là… que dire de plus.

Cependant je vous remercie d’avoir pris un peu de temps pour consulter ces 2 ou 3 pages.
Cordialement et sans amertume,
Claude V.

Bonjour,
Je suis désolé de l'interprétation que vous avez fait de mon commentaire. Je ne voulais pas mettre votre site au rebut mais ne pouvait me permettre de le lire dans son intégralité. J'y cherchais une synthèse sur ce qui vous a conduit dans le développement personnel et ce qui vous y a aidé.
Je suis réellement navré de votre interprétation de mon propos qui ne se voulait pas du tout en ce sens.
Merci de m'avoir répondu.
Bonne journée

J'ai acquis "Le livre des cinq roues" j'espère qu'il me permettra d'avancer.
Je ne sais plus quoi dire ou écrire ...
Je vais donc reformuler ma demande, un conseil pour le développement de soit et du Ki (ou Chi).
Votre site est une mine d'informations et je n'oserai dire ou écrire le contraire ... je l'ai gardé.

Bonjour,
Vous pratiquez le Buddhako que je ne connaissais pas. J'ai donc cherché quelques sites et regardé des vidéos de cette discipline népalaise somme toute assez récente. Hormis la compétition, j'y ai vu de nombreuses similitudes techniques avec le Karate-do (et non le Karate qui n'est plus qu'un sport et non un Art). Pratiquer aujourd'hui une discipline et une seule c'est souvent évoluer à l'intérieur d'un carcan et il y a tellement de choses à découvrir chez nos voisins. Il ne s'agit pas de s'éparpiller mais en plus de notre pratique quotidienne de découvrir ce que recèle d'autres Arts Martiaux afin de forger notre corps et notre esprit à une vision plus large de l'art du combat. C'est la curiosité, l'engagement personnel, le respect de soi et des autres et, comme je le disais dans mon premier message, la sincérité qui nous « tirent vers le haut ».

L'évolution personnelle passe par trois phases que je tente d'expliquer sur la page des grades de mon site : les trois stades Shu-Ha-Li que je vous conseille de lire.
Quant au Ki, cette notion est très difficile à appréhender et enseigner. Il est coutume de le traduire par « Energie vitale ». C'est l'accumulation d'une puissance explosive qui, en un instant infinitésimale va déferler sur, ou plutôt dans l'adversaire. Le Ki n'a rien à voir avec la force physique, je dirais même que les séances de musculations mal encadrées vont le faire s'éloigner de vous. Le Ki est la résultante de plusieurs facteurs. En voici quelques uns : union corps/esprit, travail conscient du Hara (Tantien chinois), timing, précision,...

Je pense qu'en plus de mes 40 années d'entraînement, la pratique du Tai-chi Chuan m'a beaucoup apporté dans ce sens.

Deux livres à étudier : « Budô - le Ki et le sens du combat » de Kenji Tokitsu et « HARA : Centre vital de l'homme » de Karlfried Graf Dürckheim. J'en ajouterai un troisième : « L'esprit Indomptable - Ecrits d'un maître de Zen à un maître de sabre » de Takuan Sõhõ, ami et professeur de Miyamoto Musashi.
Bonne et longue pratique.
Claude V.

Je vous remercie sincèrement de votre message.
Je vais à mon tour vous résumer mon histoire qui m'a conduit à cette recherche.
Je suis né en 1970 et atteint d'une maladie infantile qui conduisit à une lésion des cartilages de croissance de la jambe droite.

De 1980 à 1990 environ je passais la plupart de mes vacances dans l'hôpital pour essayer de réparer les dégâts. En ces temps la douleur faisait partie du traitement et on peut associer ce que jai vecu a tout sauf à du plaisir.
De 1990 à ce jour ou presque j'ai cherché a me libérer des traumas engendrés et ce n'est qu'en passant le cap de la peur de briser cette jambe en septembre que j'ai enfin pour la première fois ressenti une énergie parcourir ma jambe.
Depuis de nombreuses choses se sont passées et mon coach m'accompagne dans le développement de mon corps et de mon âme.
Malgré tout de culture purement mathématicienne il me faut comprendre pour apprendre. Et je lis et je cherche et je partage avec mon coach qui pour moi est devenu plus qu'un père.
Je vais lire ces pages que vous m'avez transmises et lire ses livres.
Certes je suis d'accord mes questions sont un peu violente comme l'a été ma découverte de la vie de ma jambe droite. J'en etais arrivé a désespéré mais comme le dit Paolo Coelho dans l'alchimiste, c'est quand tu n'en pouvais plus que j'étais là. Et c'est arrivé.

Je ne vais pas vous ennuyer plus, je me sais bavard et c'est pour cette raison qu'en plus de mon travail j'enseigne... ??
Merci énormément.
Je poursuis la lecture du traité des 5 roues. Il est magnifique.
Bonne et agréable journée.
Bien cordialement
Éric

Bonsoir M V...,
Je me suis permis de rajouter votre site Web au livret de Buddhako que je réalise (non finalisé).
J'ai repris le titre du site Web mais peut-être avez-vous une proposition plus intéressante à me faire ?
Vous souhaitant une bonne journée et vous remerciant de nouveau pour cet échange.
Eric B.

Message Ma réponse

Objet: collaboration

Je pratiquant du karaté shotokan en cote d'Ivoire, votre site est très propre éducatif,sportif clairement compréhensibles.
Je désir une correspondance pour que nous benefision de vos connaissance, pour développé le sport de combat en cote d'Ivoire
merci ouss

Bonsoir,
Merci d'avoir pris le temps d'émettre un avis sur la qualité de mon site.
Je vois que la barrière de la langue n'est pas un réel problème pour les personnes intéressées par le karaté.
Ma pratique est le karate-do Shotokan et je tente de faire passer ma passion à travers le site et les quelques cours que je donne maintenant.
Il est vrai que j'ai pris ma retraite, en tant qu'enseignant, voici un an mais je suis toujours sollicité pour donner quelques cours de temps à autre.
Correspondre n'est pas toujours facile pour un sujet aussi vaste que le karaté, mais je tenterai de répondre, au mieux, aux questions que vous vous posez.
Cordialement Claude V...

Haut de page
Messages Ma réponse

Objet: Temps d'appel

Bonjour, monsieur!
Je suis karateca, brésilienne.
J'aime ce site parce qu'il y a beaucoup d'informations qui m'interessent.
Je ne parle pas très bien le français et parfois je ne comprend pas ce que vous ecrivez.
Je voudrais savoir qu'est-ce que c'est exactement "les temps d'appel". Est-ce que vous pouvez me donner des examples ou des expressions synonymes?
Je vous remercie par avance. OSS!

Bonjour,
En premier lieu je vous remercie d’avoir pris le temps de consulter quelques pages de mon site que je complète dès que j’ai un peu de temps libre.
Votre question porte donc sur « les temps d’appel ». Je vais tenter une explication.
Beaucoup de Karateka, même confirmés, ont tendance à téléphoner leurs déplacements ou techniques. Ils sont donc prévisibles et perdent toute efficacité.

Exemple pour les déplacements.
Vous prenez la position Zen-kutsu-dachi (fente avant) et juste avant votre déplacement vous faite pivoter légèrement (ou plus pour certains) les orteils de votre pied avant. Ceci est un temps d’appel. C’est inutile et surtout vous perdez un temps précieux et l’autre en profitera pour vous attaquer le premier.

Exemple pour une technique de poing.
Vous êtes en garde, face à votre partenaire, les deux poings devant vous. Vous décidez d’exécuter un Oï-zuki (coup de poing direct). Juste avant de lancer votre poing, vous le ramenez à la hanche pour ensuite exécuter la frappe. Ceci est un autre temps d’appel. Votre partenaire, saura exactement quel main va frapper et vous bloquera facilement.
Chaque déplacement, chaque technique doit être exécutée de façon fluide, précise et imprévisible.
Voici une explication qui j’espère sera un peu plus claire pour vous. Si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à me contacter de nouveau.
Je vous conseille de lire les pages sur les déplacements, les techniques de poing et de pied.
Cordialement,
Claude V...

Bonjour, Sensei Claude!
Je suis très contente de votre attention.
J'ai bien compris vos explications et les exemples étaient éclairants.
Je cherchais un mot en portugais pour expliquer ce "temps d'appel". Maintenant, j'ai le trouvé: "Cacoete" - il n'y a pas ce mot en français, mais, il signifie: Les mauvaises habitudes acquises qui préfigurent involontairement à l'adversaire le coup à porter.
Merci beaucoup!
Vous avez été très gentil et généreux.
Félicitations por le contenu du site. Cela ajoute toujours beaucoup à mes études. OSS!
Au revoir!
Vania L.

Au revoir et bon entraînement.

Haut de page
Messages Ma réponse

Objet: Merci

Bonjour Claude san,
Je suis une Japonaise de Tokyo et une promotrice de la culture japonaise J'ai trouvé votre site Web accidentellement et j'ai été très impressionnée. Ce serait très bien si je pouvais renseigner sur le Japon de vous. J'ai appris l'aïkido il y a quelques années, puis j'ai arrêté. Je vous remercie de votre attention.
Sincèrement
Hiromi Nishiwaki
OFFICE FLORA - Japanese Art & Culture Promotion

Bonjour,
Merci beaucoup d'avoir pris un peu de temps pour lire quelques pages de mon site. Je suis toujours à la recherche d’informations vérifiées pour le compléter un peu plus chaque jour. Aussi votre proposition de me renseigner sur le Japon d’hier et d’aujourd’hui me plait bien. Si vous le souhaitez toujours, j’accepterai volontiers votre offre et vous nommerai en tant que source de ces informations.
Merci
Portez-vous bien.
Cordialement, Claude V...

Claude san, Bonjour,
Je suis très heureuse d'avoir une bonne réponse de votre part. Il faut rendre notre esprit semblable à l'eau. L'eau prend la forme des récipients qui la contiennent, qu'ils soient carrés ou ronds. L'eau peut se réduire à une goutte ou atteindre la taille d'un océan.
Merci, Portez-vous bien.
Hiromi

De nombreux échanges, très enrichissants, entre nous sur la vie, les coutumes japonaises se sont échangées ainsi que sur conditions françaises actuelles en plein covid. Je me suis même surpris d’échanger en anglais avec elle. Merci Hiromi

Bonjour.
Merci beaucoup pour votre réponse ainsi que votre opinion sur le déplacements courts. Je suis d'accord avec vous, à en juger par le situation en France, surtout, le nombre du victimes. Par Bonheur, Il nous semble notre pay est relativement sans danger, par rapport à votre pays. Je suis maintenant au café, et vous ecris le message.
J'espère aussi vous retourverez rapidement votre vie habituelle.
Portez-vous bien, Hiromi Nishiwaki

Bonjour,
Merci pour cette nouvelle page concernant la culture japonaise. J'espère que vous retrouverez très rapidement vos promenades dans les parc fleuris de Tokyo.
Tout va bien pour moi, je vis à la campagne et peux profiter tous les jours de mon grand jardin. En France nos déplacements courts sont autorisés mais le covid-19 est toujours à nos portes. Mais je doute des mesures prises par notre gouvernement pour nous sortir de cette crise sanitaire...
Portez-vous bien.
Claude V...

D’autres échanges, très constructifs et enrichissants ont eu lieu entre nous. Voici son site.

Office Flora Japonica-Hiromi Nishiwaki

Office Flora Japonica de Hiromi Nishiwaki
Haut de page
Messages Ma réponse

Objet: Respiraton consciente

Bonjour,
Je viens de lire votre article sur la respiration consciente, serait-il possible d'avoir plus d'informations s'il vous plaît ?
Merci beaucoup

Bonjour,
La respiration consciente est un vaste sujet ou chacun y va de ses arguments, comme moi-même d’ailleurs.

Il existe de nombreux ouvrages et beaucoup de sites internet qui en parlent, chacun à leur façon. Je ne détiens aucune vérité mais nous sommes tous d’accord sur les biens-faits de ce type de respiration.
La respiration, qu’est-ce sinon quelque chose qui est naturelle chez tous les mammifères terrestres à une différence près; c’est que nous, humains, avons la possibilité de la contrôler et… cela devient une respiration consciente. Expiration longue ou courte, inspiration longue ou courte ou bien un mixe des deux en fonction de notre objectif. Quoi qu’il en soit sans être un expert en Sophrologie, Yoga, Naturopathie ou autres disciplines chacun est en mesure de la contrôler en toutes situations. C’est là qu’interviennent les biens-faits car en exagérant volontairement notre rythme respiratoire, l’oxygénation des cellules est plus importante, le sang devient plus fluide, plus riche et en fait bénéficier tous nos muscles et organes qui sans oxygène « s’amenuisent et meurent à petits feux ».
Sur ma page je cite également les méfaits du stress responsable de 70 à 80% de nos maladies. La respiration consciente chasse ce stress avant même qu’il ne se développe jusqu’à un point de non-retour.
J'espère avoir répondu à votre attente.
Cordialement,
Claude V...

Merci beaucoup pour votre réponse, auriez vous quelques exercices à me conseiller pour développer la respiration consciente ?

Des exercices, il en existent des milliers mais quoi que vous fassiez, conduire, lire, être sur PC, marcher... Inspirations fortes et expirations profondes et lentes. Cela ne s'apprend pas, çà se fait!!! pour plus de conseils, intégrez un club, ce sera plus efficace.
Cordialement

Haut de page
Messages Constructifs
Messages Ma réponse

Objet: Site illisible

Bonjour,
Je voulais juste vous faire part du fait que les couleurs choisies pour le site sont très mauvaises.
Cela rend la lecture très pénible.
Je vous remercie.
Bonne continuation.

Bonjour,
Tout d’abord merci d’avoir pris le temps de « feuilleter » le site et d’autre part de me faire part de votre remarque.
Améliorer ce site dans toutes ses facettes, clarté et véracité du contenu ainsi que le côté visuel, est une tâche que j’essaie de mener à bien depuis maintenant plus de trois ans. Je vous envoie une copie d’écran de la page concernant la self-défense et elle me semble bien lisible (enfin, sur mon PC). Puis-je connaître le nom de votre navigateur ainsi que la version de votre système d’exploitation afin que je puisse tester le site avec votre environnement.
Je l’ai vérifié, il y a pas mal de temps maintenant, avec plusieurs navigateurs, sur PC, smartphone et tablette mais le monde informatique évolue si vite qu’il est possible que je sois amené à faire une mise au point de l’ensemble du site. Vous pouvez également m’envoyer une copie d’écran de la page qui vous parait illisible. Je pourrais ainsi mieux appréhender le problème. Merci beaucoup.
Cordialement, Claude V..., gestionnaire du site

Bonjour,
Je suis moi-même pratiquant de karaté, c'est pour cela que j'ai eu à coeur de vous conseiller quant à l'aspect de votre site.
En fait, à mon humble avis, voici les éléments qui pourraient être améliorés:
- le choix de la couleur d'écriture (bleu) sur fond bleu ne donne pas assez de contraste, ce qui fatigue l'oeil du lecteur.
- la carte du Japon en arrière plan qui reste immobile lorsqu'on fait défiler le texte est déstabilisante et rend la lecture inconfortable.

Voici les deux remarques que je pouvais vous faire, mais ce n'est que mon avis.
Vous pourriez demander d'autres avis pour choisir une présentation qui plaise au plus grand nombre. Je vous remercie.
Bonne continuation et bonne journée !

Re-bonjour,
Que de conseils!!!.
C'est toujours enrichissant d'avoir d'autres points de vue que ceux de son entourage propre. Ces derniers, pour ne pas brusquer ou froisser, ont quelques fois peine à être totalement sincère.
Les remarques que j'obtiens de temps à autre seraient plutôt « à quand la fin du développement de tel sujet, serait-t-il possible de développer quelque chose sur tel autre objet, etc… » mais rarement sur la présentation.
Je vais effectivement consulter d’autres avis, je connais maintenant quelques internautes qui consulte régulièrement mon site et leur demanderais leur avis sur ce qui vous « chagrine » aujourd’hui.
Il est vrai que le choix de l’association des couleurs est toujours un problème car, d’un PC à l’autre, et le contraste et la teinte varient énormément. J’étais loin de m’imaginer que la carte d’Okinawa fixe (certaines pages de mon site étant très grandes) pouvait occasionner quelques gênes. Je vais réfléchir à ce problème et trouverais une solution.
Merci beaucoup d’avoir répondu à mon message, ce n’est malheureusement pas souvent le cas.
Vous êtes donc pratiquant ! Comme je n’ai pas la science infuse, n’hésitez pas à m’envoyer des annotations sur ce que je transmets dans les innombrables pages du site. Vous savez maintenant comment me joindre et c’est toujours un plaisir de communiquer avec les personnes partageant les mêmes passions. Merci,
Cordialement Claude V...

Haut de page
Message Ma réponse

Objet: content de te retrouver sur ton site

Gojushiho Sho et Gojushiho Dai sont deux versions en Shotokan de la même version Shorin-ryu du kata Useishi. À l'origine, les noms ont été inversés de manière à échanger les rôles de Dai et Sho, ce qui donnerait plutôt Sai et Do. Les katas deviennent alors Gojushiho Sai et Gojushiho Do.
L'un est exécuté au sai, et l'autre est exécuté en prolongement à la voie. Elle relate alors le conflit originel entre les deux plus puissants combattants sous l'autorité du Shogun. Cette inversion remonte entre les années 60 et 70 où un instructeur JKA avait annoncé Gojushiho Dai avant d'avoir exécuté Gojushiho Sho au championnat de karaté au Japon. En raison de son haut-rang, personne n'osa lui poser la question à propos de cette conséquence à ce que toutes les écoles de karaté Shotokan descendant de la JKA veuillent inverser les noms.
Au sein de la SKIF ( Fédération internationale de karate-do shotokan) d'Hirokazu Kanazawa, les noms Dai et Sho ont été préservés dans leur appellation d'origine en sachant que Dai signifie grand et que Sho signifie petit.
C'est également la raison pour laquelle maître Kanazawa est un plus haut-grade parmi les instructeurs et qu'il refuse de changer les noms d'origine. Voilà Claude pour la petite histoire et merci pour ton travail de recherche que je consulte souvent, le Shotokaï (en ce moment) à vendredi.
Patrick

Salut Patrick,
En effet, je tente de poursuivre mon travail de recherche mais actuellement ce n'est pas simple.
Je te remercie pour toutes ces informations sur l’ambiguïté de ces deux Kata. L'origine (récente) provient bien du Kata Useishi du Shorin-ryu et plus exactement du Shuri-te d'Itosu mais j’émets toujours quelques doutes sur les informations provenant de Wikipédia qui sont très directives et quelques fois censurées voire très erronées. Leurs correcteurs ne sont pas tous impartiaux. Cependant il y a un point réel c'est qu'entre la JKA et la SKI ou plus exactement entre Me Kase et Me Kanasawa il y a une divergence d'opinion sur la désignation DAI et SHO de ce (ces) Kata d'ou l'inversion délibérée. D'ailleurs je vais ajouter un petit paragraphe sur le sujet de ses 2 Kata.
D’autre part la fin du Shogunat se situe au moment de la restauration Meiji en 1868, la JKA et la SKI n’existait pas encore et Me Kase (né en 1929) et Me Kanazawa (né en 1931) n’existait pas non plus. La séparation du Kata semble n’apparaître que pour le Shotokan. Initialement le Kata Gojushiho fut renommé « Hotaku » (le pic-vert) par Me Funakoshi avant de reprendre son nom.

Merci Patrick pour ta fidélité et ta participation active pour rendre à César ce qui appartient à César.
Amicalement, Claude

Haut de page
Messages Négatifs
Messages Ma réponse

Objet: mise à jour de vos sources

Bonjour,
Pas bcp plus jeune que vous, nous savons tous aujourd'hui le mensonge qui tourne autour du concept du Bushido. Aujourd'hui nous connaissons la vérité, afin de rester crédible vous devriez supprimer cette rubrique.
Un grand merci à votre initiative, ce site (bien qu'un peu old age) qui reste nécessaire pour les jeunes qui arrivent dans la pratique.
Bien cordialement,
Pascal V.

Bonjour Monsieur V...
Je ne peux vous donnez tort sur les affabulations qui tournent autour du Bushido, les Samouraï étaient loin d’être des anges puisque leur statut leur donnait presque tous les droits et ce, jusqu’à leur dissolution à la restauration de Meiji en 1868. Le Bushido moderne est essentiellement connu par les écrits d’Inazo Nitobe, début du XXème siècle, qui a tenté de séduire l’occident avec des valeurs éthiques et nobles japonaises. Le terme Bushido, apparut, semble-t-il, fin du XVIe – début XVIIe retrace plus les actions des Samouraï sur les champs de batailles que dans leurs vies sociales. Ceci-dit je vous recommande de relire convenablement cette page qui, visiblement vous déplait, afin de bien saisir le sens de mon approche. Le Bushido dont je tente de transmettre les origines est le Bushido moderne (début XXe siècle) qui n’a rien à voir avec le « kyûba no michi » (la voie du tir à l’arc et de l’équitation). J’en présente les 7 préceptes d’Inazo Nitobe et surtout c’est l’introduction au code de conduite du Karateka. Sans un code de conduite, un pratiquant n’est guère qu’un vulgaire bagarreur. Regardez ce qui se passe lors des compétitions et vous comprendrez le sens de ma démarche.

Il est bien dommage que vous vous soyez arrêté à ces quelques cinq pages, non représentatives, de mon site qui va bien au-delà de la compréhension des débutants (techniques, philosophie, histoire)… Bien entendu, cette page, au risque de manquer de crédibilité à vos yeux, ne sera ni modifiée, ni supprimée. Je reçois des messages du monde entier, y compris du Japon, et quand les remarques sont constructives, j’en tiens toujours compte. D’autre part, de très nombreux administrateurs de sites populaires me contactent régulièrement pour obtenir le droit d’utiliser certaines pages. Quand au design vieillot de mon site, c’est à l’appréciation de chacun. J’ai préféré privilégier le contenu aux fioritures.
NB : Parce que le père noël est une fable, doit t-on pour autant en supprimer toute trace et perdre la « formidable » magie enfantine de Noël ?
Sportivement

Monsieur,
Je vous prie d'accepter mes excuses, je ne voulais pas vous blesser. J’ai assurément été très maladroit et insuffisamment clair.
Pour le site "old age", c'était un clin d'œil tout au plus, nous avons tous plein de choses à faire et utiliser les derniers outils du moment est très consommateur en temps et de plus en plus compliqué (on a aussi une vie). Bien évidemment, le fond est plus important, c'est cela même que j'ai tenté de saluer, car très complet (comme je suis maladroit !).
Pour le Bushido (le prétexte de mon email), je ne parlais pas de distinction entre l'ancien et le nouveau, mais tout simplement de pointer du doigt ce mythe inventé de toute pièce par un homme qui a écrit ce document en anglais depuis la côte Ouest des US et pas vraiment été éduqué dans la tradition japonaise. Raison pour laquelle, lorsque son livre a été traduit en japonais, quelques années plus tard, les japonais eux-mêmes ne connaissaient pas ce terme... Avant lui le code Hagakure était déjà une tentative de codification (inexistante dans les faits) des anciennes pratiques shogunales et lui aussi écrit bien longtemps après l'ère des samouraïs. Je passe donc sur les pensés idylliques de Nitobe, prétexte à un supranationalisme tout autant irréaliste et qui a contribué à faire plonger le Japon dans ses heures les plus sombres. Pauvre Japon que j'aime tant.
J'ai été moi-même très peiné lorsque j'ai appris cette information, davantage encore que toutes les autres faussetés qui nous ont été enseignées durant nos jeunes années d'études et que l'on découvre avec le temps, les lectures, les rencontres et accessoirement les déclassifications "secret défense", par exemple.
Je me permets de répéter mes excuses et salue de nouveau la qualité de votre site, notamment pour les plus jeunes.
Cordialement et bien modestement,
Pascal V...

Message Ma réponse

Objet: kata « jitte »

Extrait de karaté-do kyhoan écrit par gichin funakoshi dont j'ai l'édition rééditée.....
Il dit qu'une fois le kata bien maitrisé, il confère une puissance égale à celle développée par 10 hommes : d'où son nom "Jitte".....
Et non comme suggéré sur le site, "faire face à 10 adversaires" ce qui serait plutôt balèze, n'est-il pas ?

Effectivement, dans les deux versions du Karate-do Kyohan que je possède, dont le fac-similé de la version de 1935, il est dit (dixit) "...Une fois que vous le maîtrisez, ce Kata vous confère une puissance égale à celle développée par dix hommes...". Mes sources sont multiples (et vérifiées) et ce que j'avance n'est pas le fruit de divagations à connotation « extraordinaire ». Le Kata Jitte (ou Jutte) n’est décrit que sur quelques lignes dans ces deux livres alors que d’autres historiens y consacrent des pages entières… Je vais simplement donner le nom d’un des auteurs en question : Roland Habersetzer.

J’aime recevoir des remarques constructives afin de faire évoluer mon site pour offrir à mes lecteurs des informations justes mais que dire de plus de votre remarque, n’est-il pas ?

Ceci dit, merci d'avoir pris le temps d'en lire quelques pages.

Haut de page
Remerciements

Je vais commencer ce paragraphe par des remerciements que j’ai envoyés à Jacky Schreiber, enseignant la self-défense au Centre des Arts Martiaux de Saint-Galmier (42) Via Sportsrégions.

Mon message

Bonjour, Je suis l'auteur du site (www.karate-tourny27.fr) que vous présentez dans la rubrique "Réflexions". C'est ma bien maigre participation à la diffusion d'un Karate-do en baisse de popularité et je tiens à vous remercier pour l’excellent commentaire le présentant. J’ai consulté quelques unes de vos photos et je suis ravi de constater que le plaisir fait aussi parti de votre enseignement. Merci pour vos adhérents, pour la discipline et la pérennité de ce qui nous tient à cœur. Cordialement, Claude V... (dans l’Eure)

Sa réponse

Bonjour Claude,
En réalité je suis surpris un certain nombre de fois. La première, extraordinaire, est de te lire parce que tu as trouvé un lien sur l'une des pages presque cachée de notre site sportsregions. Et les autres fois sont toutes réunies dans l'énorme plaisir de tomber sur un site qui traite des arts martiaux et du Karaté en particulier avec autant de maîtrise, de richesse, de recherche et de réflexions. Je suis retourné sur ton site pour vérifier cette première impression et là je dis Chapeau !!!! Chapeau parce que j'ai conscience du travail que cela peut représenter en recherche, en pertinence, en écriture donc forcément en temps. C'est tout simplement énorme et franchement j'adore parce que déjà c'est rare, très rare !! À écrire comme ça je pourrais presque dire l'âge que tu as ce qui rend plus aisé de deviner le mien !

« Bientôt le Karaté se vendra à la criée sur la place publique... » (NDLA). Je nage dans le bonheur !!! Mais il y a longtemps que c'est fait, une fédé comme la FFKDA s'est déjà chargée, complice avec le ministère J&Sport, de brader l'ensemble des arts martiaux comme un vulgaire produit de nettoyage. Le karaté d'aujourd'hui ne mérite pas sa majuscule d'une part et d'autre part c'est devenu la cerise sur le gâteau des arts martiaux sauf qu'il n'y a plus de gâteau. Trop long débat je pense ici à résumer dans un simple mail.
Cependant je vais le résumer en empruntant une de tes phrases clé de la réflexion : « Les magazines s’arrachent les photos à sensations où protège-dents, salives et visages déformés par les protections des poings semblent être la priorité. Le Karaté n’est pourtant pas que çà... »

Alors je vais te surprendre, parce qu'il y a longtemps également que je suis dans la réflexion, je réponds, non bien sûr, et à la fois oui c'est une évidence et même pire que ça.
Ce qui est violent reste et restera violent ! Trouver et vouloir entretenir une forme de philosophie dans les arts martiaux, très bien vendue par les fameux codes d'honneur (Japon ou Chine), est une hérésie. Hagakure (Shinjitaï) textuellement "à l'ombre des feuilles" une idéologie pratique et spirituelle qui s'adresse aux guerriers. N'y a-t-il pas ici quelque chose qui te dérange venant de la part d'une civilisation qui a réussi l'exploit de transformer (vendre pour nous aujourd'hui) la barbarie en philosophie ??? Holà, je pense qu'il faut se rendre à l'évidence, dis-moi où est la philosophie dans toute discipline ou doctrine censée donner la mort ?
Que je sache une certaine mouvance religieuse radicale n'a pas inventé le kamikazé. Alors art de la guerre ou art de la paix ?
Notre club de défense personnelle ou self défense, ne développe pas ce principe et pourtant nous sommes 4 enseignants à être issus du karaté. Il n'est pas dans notre intention de développer l'esprit "guerrier" bien que je reconnais que sans ce dernier il est difficile de vaincre. Nous voulons rassurer nos pratiquants en leur apprenant qu'il est possible, non pas de vaincre, qui est une vanité, mais de rester en vie, et ceci par l'apprentissage de règles simples et surtout par la gestion de son propre stress qui est l'obstacle numéro 1 pour envisager quoi que ce soit de techniques illusoires. Surtout nous évitons de noircir un tableau déjà suffisamment sombre. Notre objectif est de former les non violents de demain, pas des guerriers, sinon pour ça il vaut mieux aller acheter un "fling" et blinder ses portes et fenêtres. Alors que notre société violente et de consommation veuille vendre des pratiques sanglantes et plus encore, je le comprends car c'est la nature humaine qui est ainsi, mais ce n'est sûrement en aucun cas l'avenir de l'Homme. Et si d'aventure c'était inévitablement le cas alors je ne vois ici aucune philosophie ni art à caractère similaire. Dans un système basé sur la violence c'est le plus violent qui gagne, sûrement aussi le plus intelligent mais vu que c'est pour arriver au même résultat dis-moi où est l'intérêt, ou seulement l'ombre d'une solution à endiguer la violence.

Claude, très heureux de t'avoir croisé sur un sujet existentiel et un peu sportif....

Haut de page
Message Ma réponse

objet: karaté discipline préférée

Le karaté est pour moi, comme dit dans le titre, par le simple fait qu'il contribue à quatre-vingt-dix pourcent à la bonne évolution de la santé. Pour ce cite, je vous suis reconnaissant

Bonjour,
Merci d'avoir pris le temps de m'envoyer ce petit message encourageant.
Portez-vous bien!

Messages Ma réponse

Objet: Contact et Félicittations

Je suis le Soke de la FIAMT (Fédération Internationale d'Arts Martiaux Traditionnels)
Je tiens à vous féliciter pour votre site qui est très complet.
Ayant passé personnellement plusieurs séjours au Japon au cours des années 1970,72 et 73, je suis très rassuré, il y a encore des adeptes "vrais" et qui relèvent le budo qui a tendance à se dégrader les dernières décennies.

Amitiés budo à un budoka
A. SCHNEIDER
Hanshi

Bonjour,
Merci pour vos encouragements. Après maintenant un peu plus de quarante années de pratique dont plus de la moitié à enseigner un Karate non sportif, les Arts Martiaux, dignes de cette appellation, sont devenus ma première nature. Malheureusement, le temps me manque pour exprimer, à travers mon site, l'esprit même du Budoka non figé dans le carcan d'une simple discipline qui, par chauvinisme, réduit le pratiquant à "une machine trop bien rodée".
Merci encore à vous.
Amitiés
Claude V...

Bonjour
Merci pour votre mail.
Si vous êtes intéressé par notre organisation traditionnelle, nous sommes à votre disposition pour répondre à toute question.
Bonne continuation budoka
Amitiés budo
A.Schneider
Hanshi

Haut de page
Message Ma réponse

Objet: Remerciements de TOULOUSE

Bonsoir Monsieur,
je consulte souvent votre site qui est d'une richesse exceptionnelle.
Je vous remercie profondément de le mettre à disposition des passionnés de Karaté.
Je suis moi-même de l'école shotokaï de Shigeru EGAMI. Mon maitre était Tetsuji MURAKAMI.
Je pratique au Toulouse Université Club (T.U.C) section Karaté sous la direction de Jésus AGUILA. S'il advenait que vous puissiez vous déplacer à Toulouse, n'hésitez pas à me contacter, si je puis être d'une utilité quelconque.
En vous remerciant encore de ce que vous faites pour les arts martiaux et de votre apport précieux,
Très cordialement,
Philippe E.

Bonjour Monsieur E...,
Votre message me touche vivement. J’ai commencé ce site il y a à peine 5 ans pour tenter de partager les quelques connaissances apprises et découvertes au cours de mes presque 40 ans de pratique « non sportive » (surtout ces 20 dernières années). Avec un message comme le vôtre, j’ose imaginer que ma participation à la « compréhension » de cet art n’est pas vaine et cela me pousse à continuer d’enrichir les pages d’informations prêtant surtout à la réflexion et non aux données finies. Si vous avez connu Tetsuji Murakami il me semble donc que vous n’êtes plus un jeune pratiquant et que votre recherche a dépassé le stade de l’apprentissage que je nommerais de scolaire. Ouvert à la discussion, je sais pertinemment que l’évolution personnelle n’est jamais unilatérale et passe forcement par des échanges. Aussi n’hésitez pas à me communiquer vos attentes ou réflexions, que se soit pour le site ou pour vous-même, et je tenterai d’y répondre si mes connaissances me le permettent. Je retiens votre invitation sur Toulouse et ne manquerai pas de vous joindre si mes déplacements me poussent vers votre fief.

Merci encore pour cet encouragement et votre gentillesse.
Cordialement (et Sportivement),
Claude V...

Message Ma réponse

Objet: Voyage à Okinawa

Bonjour,
Je reviens d'un séjour à Okinawa avec Moncef. Moncef m'avait dit: " tu verras, Patrick, c'est magique". Cela a été au delà de mes espérances! Mais je tenais à vous remercier pour la qualité de votre récit de voyage, qui m'a bien rassuré avant de partir...
Cordialement, Patrick

Bonjour,
Vous me voyez ravi que mon site ai pu servir à décider une personne à exécuter ce voyage enrichissant à tous les égards. De plus, Moncef est une personne extraordinaire et ma compagne et moi espérons pouvoir réitérer ce périple en sa compagnie.
Bonne continuation dans votre club de Mormant.
Cordialement, Claude V...

Haut de page
Message Ma réponse

Objet: Félicitations

Bonjour je voudrais vous remercier pour pour votre site on peu voir votre passion .Franchement merci pour toute cette documentation ,
c'est fabuleux.
oss
Jean Claude

Bonjour,
Merci beaucoup
Claude V...

Message Ma réponse

Objet: remerciement

Bjr, M. Claude V..., je m'appelle Leon S... ,suis du Luxembourg.
Voulais seulement vous dire un grand merci et un grand respect de votre travail (site)
Votre site est très enrichissant sur tout.

J'ai appris beaucoup de chose grâce à vous
Ossu .

Bonjour,
Votre message de remerciement me touche beaucoup et m'encourage à progresser dans cette voie. Les arts martiaux sont si vastes qu'une vie entière de recherche et de pratique ne suffirait pas à formuler tout ce qu'ils contiennent mais c'est ma façon de partager mes quelques connaissances en la matière.

Merci à vous d'avoir pris le temps de me contacter.
Portez-vous bien.
Cordialement, Claude V...

Messages Ma réponse

Objet: Tres beau site

Bonjour monsieur V...,
J'ai beaucoup apprécié votre site qui respire la passion. Vous avez également un très beau dojo dédié à la recherche personnelle.

Je vous souhaite une longue pratique au service de votre art.
Bien cordialement
Christian Faurillon

Bonjour,Merci pour ces encouragements.
Cette passion est effectivement immense mais cette discipline me donne tant au quotidien que j'ai bien peur de n’y apporter qu’une bien maigre compensation.
Bonne journée
Cordialement,
Claude V...

Nous avons longuement échangés entre Christian et moi. Il réside désormais à Okinawa depuis plus de 10 ans et est un passionné de cette île mythique. Il m’a soumis une invitation pour une visite guidée lors d’un éventuel retour dans l’archipel. Il a créé un site formidable sur l’histoire du Karate okinawaïen que je ne saurais trop vous inviter à visiter tant sa richesse et la véracité de ses articles sont extraordinaires. Voici son site.

Histoire du Karate Okinawaïen

Histoire du Karate Okinawaïen comme vous ne l'avez jamais lue
Haut de page
Message Ma réponse

Objet: Merci

J'ai 51 ans, je suis dans ma première année de karaté, votre langage, histoire m'a donné beaucoup intérieurement,une éthique humaine, une probité profonde avec une grande humilité de votre part....Merci

Je ne possède plus la réponse de cet échange avec Sonia.

Message Ma réponse

Objet: Encourageant partage !

Bonjour,
Bravo pour votre parcours en Arts Martiaux, tout en humilité !
Je suis moi aussi passionné d'arts martiaux, depuis ma tendre enfance.
Après quelques aventures, depuis décembre 2017 j'ai décidé de m'y remettre sérieusement (Takeda Ryu Aikijujutsu et WadoRyu).
Votre témoignage est un encouragement !
Merci pour ce partage et j'espère à bientôt, si j'ai l'opportunité de passer en France !
Balita
Fort-Dauphin, Madagascar

Je ne possède plus la réponse de cet échange avec Balita.

Message Ma réponse

Objet: Superbe site

Bonsoir,
Je suis débutant dans l'art du karaté do et votre site est superbement bien réalisé et très utile, merci

Je ne possède plus la réponse de cet échange avec Loic.

Haut de page
Comiques!!!
Message Ma réponse

Objet: Renseignement

Bonsoir Je voulais savoir si vous faites des cours de body karaté

Aucune

Message Ma réponse

Objet: quick question

Hi,
I was looking for some information on karate recently, when I came across your excellent website.
It was super helpful! Thank you.
Anyway, I’m a karate enthusiast and practiced karate for 6 years, now I maintain a website about Karate: https://xxxxxxxblog.xxx/
It’s all about resources for karate enthusiasts. Our team is here to share karate spirit, practice skills, gear reviews by writing blogs.
It might make a nice addition under the “Liens” section of your page: https://www.karate-tourny27.fr/index.php?module=Liens, which would make a great extra reading resource for your audience.
Anyway, thanks again for all of the excellent resources. Have an awesome day!
Cheers, Span Chen
Founder | xxxxxxx Blog

Bonjour, j'ai consulté votre site mais il ne semble pas correspondre à l'éthique de ma propre pratique du Karate-do que j’exerce depuis 45 ans aussi je suis au regret de ne pas donner suite à votre demande.
J’ai actuellement plus de 50 000 vues par mois et je peux donc choisir mes partenaires en fonction de ce que je veux faire passer comme message.
Merci pour votre proposition
Portez-vous bien
Claude V...

Cette réponse m'a été justifiée par le contenu de son blog dont l'éthique de la pratique est bien loin de la mienne d’une part et d’autre part que sa consultation de mon site, plus que sommaire (liens et contact), n’est motivée que par une recherche d’audience (la sienne et non la mienne) sur le net...

Haut de page
Haut de page
Plan du Site   /   Contact



Nombre de visites : 2 021 558Réalisation (Décembre 2012) et Mises à jour effectuées par Claude Vuichoud(Date de Modification : 28/11/2021)